19 octobre 2017

Zéro déchet : Astuces & Produits coup de coeur faits au Québec

Écrit par

Joanie Lacroix

Fondatrice

Lors de notre rencontre avec Marie-Soleil L’Allier, cofondatrice des épiceries biologiques zéro déchet LOCO, elle nous a partagé ses astuces et produits coups de coeur faits au Québec, afin d’intégrer plus facilement le mode de vie zéro déchet et ainsi, réduire notre impact sur l’environnement.

Marie-Soleil, quelles sont les premières étapes pour faire la transition vers le zéro déchet?

  • Essayez tout d’abord de vous imaginer où vous voulez être dans un an. Et identifiez quels sont les freins. Ensuite, c’est de voir qu’est-ce que vous pouvez faire pour les  surpasser.
  • Observez vos habitudes de vie en regardant ce que comprend votre poubelle. Identifiez quels sont les déchets générés, et qu’est-ce qui est le plus facile de changer.
  • Regardez près de chez vous où sont les endroits permettant de faciliter cette transition (épiceries zéro déchet ou offrant du vrac, commerces écologiques permettant de remplir vos contenants. Souvent, les petits commerçant offre plus de flexibilité. Par exemple, demandez à votre boulanger de mettre le pain dans un linge à vaisselle ou un sac à pain en tissu.
  • Inspirez-vous sur Pinterest ou Etsy. Il y a des belles images de maisons zéro déchet. C’est esthétique, car c’est épuré. Il y a aussi tellement d’idées de produits qui sont durables, équitables, écologique et fait main dont on n’est pas au courant!
  • Et c’est d’y aller une étape à la fois. Lorsqu’un produit est terminé, identifiez s’il est possible de le changer par un produit plus écologique.

Quelles sont les petits gestes qui peuvent vraiment faire une différence?

Je reprendrais les cinq conseils de Béa Johnson, la pionnière du mouvement « Zéro déchet » : Refuser tout ce qui est jetable ou à usage unique et ce dont nous n’avons pas de besoin. Ensuite, réduire ce dont on a besoin et que nous ne pouvons refuser, mais en achetant des produits de qualité qui seront aussi durables. Réutiliser ce que  nous consommons et ne pouvons ni refuser, ni réduire. Recycler ce dont vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser, et pour terminer, composter le reste.

  • Penser à réparer, emprunter, louer, ou acheter usager plutôt que d’acheter neuf.
  • Acheter local le plus possible. Plusieurs jeunes entrepreneurs ayant des convictions profondes décident de sortir de leur zone de confort en faisant le pas vers l’entreprenariat, offrant des produits faits main et écologique. Je trouve que c’est important de les encourager et de soutenir l’économie locale.
  • Faire remplir ses contenants de produits corporels (savon, shampooing, revitalisant, masques pour le visage, etc.) et de produits nettoyants (personnellement, je n’utilise que du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc et des huiles essentielles et ça fait amplement le travail!). S’assurer que les produits choisis sont biodégradables et non testés sur les animaux.
  • Le percarbonate de sodium est une excellente alternative écologique à l’eau de Javel ou au borax, car il est non-toxique et biodégradable.
  • Remplacer les pellicules plastiques traditionnelles pour emballer et conserver les aliments par API-FLEX, fabriqué à partir d’une pièce de coton biologique et de chanvre infusée avec un mélange de cire d’abeille, d’huile de jojoba biologique et de résine d’arbres. C’est lavable, réutilisable, fabriqué à la main, local et compostable!
  • Les multiples usages du pot Mason! Le matin, je l’utilise pour mes granolas. Ensuite, je le nettoie et j’y mets mon café. Pour le lunch, j’y mets ma salade. En après-midi, je me sers une tisane!)
  • Traîner sa bouteille d’eau en tout temps avec soi. Chez LOCO, on détient dorénavant les bouteilles S’ip de S’well. En plus d’être très jolies et design, elles ont une double paroi, ce qui permet de garder l’eau, le thé ou le café au chaud ou au froid pendant des heures.
  • J’ai essayé plusieurs déodorants naturels dans ma vie, et le déodorant zéro déchet de La savonnerie des diligences est ultra performant. Coup de coeur!
  • Utiliser des couches lavables plutôt que des couches jetables.
  • Emballer ses cadeaux avec du tissu plutôt que du papier. Vous pouvez vous inspirer de la méthode d’emballage japonaise furoshiki qui offre un résultat magnifique, ou simplement user de créativité. Vous pouvez donner une seconde vie à vos nappes, draps, ou à certains vêtements abimés en les utilisant pour emballer vos cadeaux. Vous pouvez aussi aller dans un magasin de tissus, et sélectionner quelques imprimés graphiques coup de coeur, que vous pourrez réutiliser à chaque année.
  • Et pour terminer, le livre « Zéro déchet » de Béa Johnson est une véritable bible offrant pleins de trucs pour adopter le mode de vie zéro déchet!
Pour lire l’article de notre rencontre avec Marie-Soleil, une entrepreneure qui ne manque pas de projets face à son désir de participer au changement vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement, cliquez ici.