fbpx
13 juillet 2019

Consommer autrement : astuces pour faire la transition vers le Zéro Déchet

Écrit par

Joanie Lacroix

Fondatrice

Le mouvement Zéro Déchet prend de l’ampleur, et tant mieux, car c’est une belle révolution dans nos habitudes de consommation qui crée un véritable impact positif sur l’environnement. Par ailleurs, pour plusieurs, les mots «zéro déchet» peuvent faire peur, nous faire sentir coupable ou sembler inatteignable. Je vous proposerais donc de voir ça comme un idéal, sans être un objectif à atteindre à court terme. L’idée ici est tout simplement de vous inspirer à faire un pas de plus, dans cette direction et de démystifier ce beau et grand mouvement, initié par Béa Johnson.

Vous trouverez aussi notre petite bible comprenant «Les produits zéro déchet coups de coeur faits au Québec» en complément à cet article.

Qui est Béa Johnson?

Béa Johnson est la pionnière du mouvement Zéro Déchet. Son livre «Zéro Déchet» est rapidement devenu un best seller, et depuis, elle donne des conférences un peu partout dans le monde, elle partage ses astuces sur son compte Instagram, afin d’inspirer le plus grand nombre de personne à entamer le même chemin qu’elle.

Son livre est une véritable bible, et je reprendrais ses cinq conseils principaux :

  • Refuser ce qui est jetable ou à usage unique et ce dont nous n’avons pas de besoin.
  • Réduire ce dont on a besoin et que nous ne pouvons refuser, mais de consommer des produits de qualité et durables.
  • Réutiliser ce que  nous consommons et que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire
  • Recycler ce dont vous ne pouvez pas réutiliser.
  • Composter le reste.

J’ajouterais ici, qu’avant d’acheter neuf, de penser à réparer, emprunter, louer ou encore acheter usagé. Quand vous achetez, priorisez les produits sont biodégradables, non testés sur les animaux et qui soutiennent l’économie locale, en encourageant des entrepreneurs d’ici.

Vous trouverez mes produits coups de coeur québécois ici.

Les premières étapes lorsqu’on veut faire la transition vers le zéro déchet

Observer ce que comprend notre poubelle

Une façon d’observer ses habitudes de vie est de regarder ce que comprend sa poubelle. Ça nous permet de voir quels pourraient être les produits que nous pourrions consommer autrement. Allez-y une étape à la fois. Qu’est-ce qui est plus facile de changer en premier?

S’inspirer!

Allez dans une épicerie zéro déchet ou dans des magasins bios pour voir toutes les alternatives possibles. Une autre belle façon de vous inspirer est de regarder les images de maisons zéro déchet sur Pinterest ou encore de regarder les produits zéro déchet sur Etsy. C’est esthétique, c’est épuré. Il y a aussi tellement d’idées de produits qui sont durables, équitables, écologique et fait main dont on n’est pas au courant!

Le petit kit de survie zéro déchet (à avoir sur soi en tout temps)

Un ensemble d’ustensiles réutilisables

J’ai toujours dans mon sac mon kit d’ustensiles, pour les moments où je lunch à l’extérieur (1 fourchette, couteau, cuillère). On peut trouver des ensembles en bambou dans une pochette de transport ou se la faire soi-même avec nos propres ustensiles en acier inoxydable.

J’ajoute toujours à mon kit une paille réutilisable, car chaque année, au Canada seulement, 57 millions de pailles de plastique sont jetées.

Un linge à vaisselle

Un linge à vaisselle ou tout autre tissu peut être très pratique lorsqu’on se prend un sandwich ou croissant pour apporter.

Un pot mason

Le pot mason est très polyvalent. On peut s’en servir pour le petit déjeuner (granola, smoothie), comme bouteille d’eau, comme contenant pour le lunch, et comme tasse à café.

Avoir un sac réutilisable qui prend peu de place

Plusieurs entreprise proposent des sacs réutilisable en tissu pour de petites courses spontanées.

ASTUCES QUAND VOUS ALLEZ FAIRE VOS COURSES

Avoir un ensemble de sacs réutilisables de différentes grosseurs pour l’achat en vrac

J’aime beaucoup l’entreprise sociale Dans le Sac, qui offre des sacs réutilisables pour faciliter le mode de vie zéro déchet et l’achat en vrac. Vous pouvez aussi les utiliser pour mettre vos fruits et légumes à l’épicerie, ce qui évite d’utiliser les sacs de plastique. Tout est fait au Québec, le papier de l’emballa est 10%% recyclé et recyclable et l’encre des étiquettes est faite d’encre végétale. Et pour promouvoir un mode de vie durable, l’entreprise s’est donné une belle mission sociale en redonnant une partie de ses profits à l’organisme Environnement Jeunesse, qui encourage la réduction des déchets.

Apporter ses contenants à l’épicerie

Que ce soit pour la viande, le poisson, ou pour des plats pour emporter, l’idéal est d’apporter ses propres contenants. De façon générale, les petits commerces de quartiers sont plus flexibles. Mais les grandes chaînes commencent à entamer le pas comme la chaîne Métro, qui depuis le 22 avril 2019, accepte maintenant que leurs clients apportent leurs propres contenants réutilisables.

Faire remplir ses contenants pour les produits ménagers

Maintenant, la grande majorité des produits ménagers (produits nettoyant, détergent à lessive, assouplisseur, savon à vaisselle, savon à main, gel douche, shampoing, revitalisant)… peuvent être remplis en vrac, dans les magasins bio ou les épiceries zéro déchet.

POUR CEUX QUI N’ONT PAS D’ÉPICERIE ZÉRO DÉCHET À PROXIMITÉ

Voici quelques alternatives pour ceux qui habitent loin des grands centres urbains, ou qui sont à mobilité réduite.

Vrac sur roues

Pour ceux qui sont à Montréal ou sur la Rive-Sud de Montréal, mon coup de coeur est Vrac sur Roues, fondé par un jeune entrepreneure de 20 ans, Simon Gosselin-Barbeau. Le concept est simple : pour faciliter la vie de ceux qui trouve l’achat en mode zéro déchet compliqué, suffit de se rendre sur son site, commander en ligne vos produits (il y a de tout!) au poids désiré, et la commande vous sera livrée à vélo dans des sacs réutilisables qui seront transvidés dans vos propres contenants. C’est génial !!

Les boutiques en ligne zéro déchet

Boco Boco est une jeune plateforme aussi gourmande que consciente. Les commandes sont livrées à la maison ou récupérables sur place et les aliments viennent la plupart du temps dans des contenants consignés. À la commande suivante, les contenants rendus sont remboursés. Un casse-tête en moins pour les familles ou les néophytes qui souhaitent commencer à réduire leurs déchets! La mission principale de BocoBoco est d’ailleurs de faciliter et d’accompagner cette transition vers un mode de vie sans déchet. «Quand j’ai commencé à réduire mes déchets, j’avais beaucoup de mal à convaincre mes amis, se souvient Lauren. Je me suis rendu compte que, chez toi, tu as: tes poubelles, ton recyclage, ton compost et à côté, tes bouteilles de bière à ramener à l’épicerie. D’où l’idée que si tout était consigné, il n’y aurait plus de déchets! Petit à petit, l’idée d’offrir une épicerie zéro déchet simplifiée a fait son chemin.» L’équipe travaille présentement afin d’offrir une gamme toujours plus large de produits pour qu’au final, l’alimentation locale et zéro déchet devienne plus simple que d’aller à l’épicerie traditionnelle.

D’autres boutiques en ligne comme Encore & Co et Folles d’ici offrent une variété de produits zéro déchet québécois livrés à domicile.

EMBALLER SES CADEAUX AVEC DU TISSU

La technique japonaise du furoshiki

Il y a 3 ans, j’ai commencé à emballer mes cadeaux avec du tissu plutôt que du papier.  Vous pouvez vous inspirer de la méthode d’emballage japonaise Furoshiki qui offre un résultat magnifique, ou simplement user de votre créativité. Vous pouvez donner une seconde vie à vos nappes, draps, ou à certains vêtements abimés en les utilisant pour emballer vos cadeaux. Vous pouvez aussi aller dans un magasin de tissus, et sélectionner quelques imprimés graphiques coup de coeur, que vous pourrez réutiliser à chaque année. L’entreprise québécoise Dans le sac offre un tissu idéal pour l’emballage avec la technique du Furoshiki, ainsi qu’un sac cadeau réutilisable très beau et minimaliste. Vous pouvez enjoliver votre emballage d’une corde de jute et d’une branche de sapin baumier.

Vous verrez, en plus d’être écologique, c’est tellement plus facile, rapide et jolie qu’un emballage de cadeau traditionnel.

Pour vous inspirer, allez voir des vidéos sur la technique d’emballage Furoshiki sur YouTube et consultez notre article « Échange de cadeaux : et si on transformait cette tradition par une alternative éco-responsable » où vous y trouverez de belles images d’emballage de cadeaux zéro déchet.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager cet article à vos amis, afin que le mouvement zéro déchet puissent continuer de rejoindre le plus grand nombre de personnes possibles! 💚